Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
Bourse du Travail - 2 étage 3, rue du château d'eau - Paris 10e Métro : République
Tel : 01 44 52 77 05
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt@us-cgt-spp.org
Site Internet : http://us-cgt-spp.org/
Actualités par années :

Moins de vœux de formation quand on est en pôle sourd ?

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Vendredi, 13 Septembre, 2019 - 16
Pôles sourds dans les bibliothèques parisiennes : la mairie s’attaque au droit à la formation…

Moins de vœux de formation quand on est en pole sourd ?

 

Au BBL, à la DAC, à la DRH...

 

A l'heure où le gouvernement et la ville de Paris vantent les bienfaits du Compte Personnel de Formation (CPF), alors même que jusqu'alors les agent.e.s de la ville, et de la DAC, bénéficiaient de la possibilité de formuler 3 vœux de formation dans le cadre de FMCR, le BBL vient de décider de changer les règles, sans information aux organisations syndicales.

En effet, dans les pôles sourds du réseau des bibliothèques, le personnel a une formation continue au langage des signes (LSF).

Condition pour travailler dans une bibliothèque pôle sourd, cette formation s’ajoutait aux 3 vœux de formation annuels.

Pour 2019-2020,  la formation LSF est désormais incluse dans ces 3 vœux.

Lorsqu’on travaille dans une bibliothèque Pôle sourd, il faudrait donc accepter de ne faire plus que 2 vœux de formation et même de prendre le risque de n’avoir aucune réponse positive sur ces 2 vœux. La formation à la LSF et c’est tout ?

Si elle se confirmait, cette décision relèverait d’une inégalité de traitement.

Inégalité de traitement qui pourrait même porter du tort aux pôles sourds, à leur attractivité.

Être motivé pour travailler avec des collègues sourds, avec la culture sourde mais être dissuadé de le faire parce que l’accès à d’autres formations liées au métier de bibliothécaire serait plus limité qu’ailleurs…


Cette décision relève d’une gestion comptable.
Pour faire face au manque de personnel, on récupère du temps de travail par tous les moyens, y compris en rognant sur les acquis en terme de droit à la formation.


Pour défendre les pôles sourds, la ville ferait mieux de créer des postes !

 

Nous demandons à la DAC et au BBL de revenir sur cette décision et de garantir le droit de faire 3 vœux de formation en plus de la formation continue en LSF.


Les agents CGT des bibliothèques

Et

Pôles sourds dans les bibliothèques parisiennes : la mairie s’attaque au droit à la formation…

 


Lien vers le Blog DAC Culture