Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
Bourse du Travail - 2 étage 3, rue du château d'eau - Paris 10e Métro : République
Tel : 01 44 52 77 05
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt@us-cgt-spp.org
Site Internet : http://us-cgt-spp.org/
Actualités par années :

LA FUTURE MAIRIE DE PARIS CENTRE, 130 AGENT.E.S IMPACTÉ.E.S, SANS PRÉVENTION !

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Jeudi, 2 Mai, 2019 - 12
LA FUTURE MAIRIE DE PARIS CENTRE, FUSION DES MAIRIES 1-2-3-4,  SOIT 130 AGENT.E.S IMPACTÉ.E.S, SANS PRÉVENTION ! INADMISSIBLE !

3e FLASH INFO D.D.C.T.


ÉCHOS des CT et CHSCT des 5 et 9 Avril 2019


LA FUTURE MAIRIE DE PARIS CENTRE, FUSION DES MAIRIES 1-2-3-4,

SOIT 130 AGENT.E.S IMPACTÉ.E.S,

SANS PRÉVENTION ! INADMISSIBLE !

 

Pour les mandatées CGT du CHSCT, cette fusion n’a pas été préparée en termes de prévention des Risques Psycho sociaux et d’amélioration des conditions de travail.


Aucun plan de prévention n’est prévu si ce n’est une présentation des futurs plans et travaux de l’actuelle mairie du 3ème arrondissement et un groupe de travail composé de seulement 8 agent·e·s pour élaborer l’aménagement de la mairie du 21ème siècle !


Aucun accompagnement précis mais des réunions du directeur avec tou.tes les agent·e·s en Avril pour faire un point d’étape et « rassurer » face à leur inquiétude quant à leur devenir soit au sein de la direction, soit au sein de la Ville, s’ils ne font pas partie de l’aventure « Mairie de Paris Centre ».


La DRH a été saisie pour élaborer un plan d’accompagnement des agent·e·s mais nous ne voyons rien de concret. Monsieur Guichard a expliqué « que tout changement suscite des inquiétudes. C’est comme cela !».


Encore une fois, l’employeur ne respecte pas ses obligations en ne faisant pas de prévention en amont d’une réorganisation. Nous avons alerté la direction que sans prévention, les risques d’anxiété, de stress seraient augmentés.


La CGT refuse que l’anxiété devienne un état « normal » au travail. Nous devons résolument faire entendre les besoins de tou.tes les collègues : agent·e·s d’accueil, contractuel.les, ALG, catégories B et A pour que cette fusion ne se fasse pas au détriment des conditions de travail. Nous avons rappelé que plus les agent·e·s étaient en bonne santé, plus le service public était lui aussi de qualité…mais rien n’y fait !


« Mise en concurrence » des agent·e·s, flou sur le nombre de postes :


Aujourd’hui, les 4 mairies c’est 130 agent·e·s. Demain ce sera 70 à 81 postes à la Mairie Centre « mais personne ne doit rester sur le bord du chemin !?!… ». L’effectif n’est pas encore tranché et dépendra de l’organisation définitive des pôles (et peut-être aussi des futurs départs en retraite non remplacés).


Les fiches de poste des DGAS (qui passent de 4 à 1) et du Cadre Technique, ne tarderont pas à être publiées, ensuite viendront celles des responsables de pôle et enfin celles des agent.e.s de catégorie C à l’automne (qui auront « l’avantage » de postuler en ayant déjà connaissance des responsables de service).


Moins de postes d’ALG, qui postuleront sans savoir s’ils travailleront en horaires décalés comme ceux de la Mairie du 3ème ardt, actuellement. Les horaires de la future Mairie de Paris Centre seront décidés par le prochain Maire.


Pas d’étude d’impact sur les reports de charges entre les 4 mairies, ni sur les besoins en termes d’effectifs (moins d’agent·e·s prévu·e·s qu’à la Mairie du 10ème, point de comparaison et qui compte 10 000 habitants de moins), ni sur les nouvelles activités comme le Pôle Citoyenneté avec davantage de manutention et de ménage… Nous n’avons aucune information concernant les agent·e·s de ménage !

Aucun élément sur le fonctionnement et le devenir des 3 autres mairies ! Quel avenir pour les MVAC, le Quai de Gesvres ? On constate déjà des départs des mairies qui vont disparaitre et une baisse du service public pour raison de perte d’effectifs et de sens sur le travail. La MVAC 3-4 : soit reste à la Mairie du Centre, soit fusion des MVAC 1-2 et 3-4 sur un seul site qu’il faudra trouver.


Enfin les collègues du Quai de Gesvres à qui la ville avait vendu beaucoup du rêve lors de leur transfert de la Préfecture de Police se voient à nouveau confronté·e·s à une nouvelle restructuration et déménagement avec beaucoup de mal- être au travail !


Quel avenir pour les mairies 1.2.4 ?

Des bâtiments administratifs pour héberger des directions de la ville ou pour plus d’activité liée à l’événementiel et dans ce cas, la présence d’agent·e·s logé·e·s serait encore nécessaire ?!? Rien n’est encore tranché, prochainement une commission du CHSCT spécifique 1.2.3.4 sera mise en place et les Organisations Syndicales seront informées de l’avancée du projet avant le prochain CT ; et nous vous en rendrons compte.


Le projet de fusion est donc à la fois flou et sans plan de prévention, les mandatées CGT du CHSCT se sont donc abstenues sur l’organisation de la future Mairie Paris Centre avec l’UCP, Pour l’UNSA ; n’a pas pris part au  vote : la CFTC.


Remplacement et prévention des reports de charges suite à des arrêts maladie :


On attendra encore !


Nous avons demandé un état des lieux de l’évolution et du nombre de collègues en Congés Longue Maladie et Congé Maladie Ordinaire pour analyser l’impact sur l’environnement de travail, comment les situations de congés pour longue maladie étaient remplacées…La DDCT a donné une série de chiffres sans analyses. Nous lui avons demandé de revoir sa copie.


Vers un état des lieux des locaux sociaux


Le bureau de prévention de la DDCT a engagé une bonne démarche mais qui demande à être soutenue par la direction pour que le bureau de prévention puisse faire des préconisations. Pour la CGT, il convient de permettre à un maximum d’agent·e·s de la DDCT d’avoir accès à des locaux sociaux agréables qu’ils·elles soient de la DILT comme les agent·e·s de nettoyage, de la DPSP… La DDCT doit s’en occuper en lien avec les autres directions. Il faut que ça change !


Conditions de travail au 3975 : des mesures à prendre et vite !


On note des avancées mais il reste encore beaucoup à faire. C’est le constat de la Mission de prévention – la MISST. Les mandatées CHSCT trouvent déplorable d’avoir encore des problèmes d’acoustique sur les plateformes téléphoniques 3975 et Titres d’Identité ! De plus en plus d’agent.e.s recourent au télétravail pour échapper au bruit !!!


Il y a aussi des risques de confinement, il faut donc urgemment que la DDCT résolve les problèmes de ventilation.


Enfin, il est important que la Direction intègre le plan de prévention des RPS de ces métiers, compte tenu de l’activité particulière de ce service, dans le plan de prévention général de la DDCT et qu’elle respecte ses engagements.


Avis sur la réorganisation du Service du Conseil de Paris


Cette réorganisation n’ayant pas fait l’objet non plus d’une présentation en CHSCT, la CGT, l’UNSA et la CFDT se sont abstenues. L’UCP et la CFTC ont voté pour.


Demande de NBI pour les ALG et les agents du Service Politique de la Ville


Réponse prochaine de l’administration pour les ALG. M. Grégoire s’est étonné que les agent.e.s du service politique de la ville n’aient pas la ‘NBI quartiers politique de la ville’. Pour lui, les agent·e·s doivent l’obtenir.


Autres News


Un Diagnostic sur la Mairie du 20ème va être lancé avec un cabinet choisi par la ville et suivi notamment par Catherine Valadier en tant que mandatée CHSCT…Malgré notre relance, la ville ne nous donne toujours pas de retour de l’enquête de l’inspection générale (I.G.).


Suite à une visite de CHSCT de la mairie du 20ème, les mandaté·e·s CHSCT demandent que les agent·e·s en mairie qui finissent tardivement (22h-minuit…) puissent bénéficier des remboursements de frais de taxis (en particulier lors de conseils municipaux ou en périodes électorales). Les élu·e·s, eux·elles, ont le droit à des taxis, les agent.e.s le devraient donc aussi pour leur sécurité et leur santé. Le BPRP a souligné que cette question était légitime. À la direction d’y répondre…


Suite à notre demande, un point sur le suivi des préconisations de l’enquête CHSCT au sein du service SEEI sera apporté au prochain CHSCT.

 

Odile Bonvarlet, mandatée CHSCT de la CGT est élue à l’unanimité secrétaire du CHSCT de la DDCT avec Pascal Richard-Boittiaux (CFTC) son suppléant Pour contacter l’équipe des Mandaté·e·s CHSCT de la CGT ! odile.bonvarlet@paris.fr  , secrétaire du CHSCT DDCT; catherine.albert@paris.fr ; catherine.valadier@paris.fr ; jeannette.ndir@paris.fr; Anne.descombes@paris.fr; annie.lormeau@paris.fr


TOUS ET TOUTES EN GRÈVE AVEC L’INTERSYNDICALE POUR DÉFENDRE

NOS SERVICES PUBLICS, NOS DROITS !

JEUDI 9 MAI 2019

Lien sur fichier en PDF :