Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
Bourse du Travail - 2 étage 3, rue du château d'eau - Paris 10e Métro : République
Tel : 01 44 52 77 05
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt@us-cgt-spp.org
Site Internet : http://us-cgt-spp.org/
Actualités par années :

Air France : non aux licenciements, non à la répression ! Rassemblement le 22/10

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Mercredi, 21 Octobre, 2015 - 10
Soutien Air France

Air France : non aux licenciements, non à la répression !

Les images d’une chemise déchirée et d’une grille escaladée ont été utilisées à très forte dose par les grands médias français (qui pour l’essentiel, appartiennent à quelques hommes fortunés, des congénères de monsieur de Juniac). Puis c’est dans le monde entier que ces images ont circulé. Le but est de condamner l’action syndicale et, plus encore, de faire peur, d’intimider des millions de salariés qui, eux aussi, pourraient avoir envie de résister, de lutter. Sauf que beaucoup d’entre eux, s’identifiant aux salariés menacés de licenciement, sont solidaires.

Monsieur de Juniac, PDG d’Air France – KLM, s’y connaît en violence verbale, comme en atteste son discours lors des entretiens de Royaumont en décembre 2014, où il s’en est pris violemment à la notion même d’acquis social.

Le rapport de domination au travail est porteur de violences symboliques, sociales, psychologiques. L’annonce de 3000 nouvelles suppressions d’emplois chez Air France – KLM lors du CCE du 5 octobre incarne toute cette violence.

De même, l’interpellation de 6 militants CGT le 12 octobre au petit matin, dont 5 ont été mis en garde à vue, est disproportionnée et représente une grande violence. Une convocation en bonne et due forme aurait largement suffi. Nous savons à ce jour que nos 5 camarades sont convoqués au tribunal correctionnel de Bobigny le 2 décembre. C’est choquant, inadmissible ! Quant aux sanctions envisagées à l’encontre de salariés qui chantaient et dansaient sur un air parlant de chemises, c’est parfaitement ridicule !

L’Union Départementale CGT de Paris condamne la violence patronale et la répression policière. Nous renouvelons notre soutien aux salariés d’Air France en lutte. Nous appelons les salariés parisiens à répondre présents aux appels à soutenir l’emploi et la liberté de l’action syndicale à Air France.

D’ores et déjà, l’Union Départementale CGT de Paris appelle à ce que toutes les organisations CGT de la capitale, dans chaque secteur professionnel et dans chaque arrondissement, s’inscrivent dans la manifestation organisée à l’initiative de 12 organisations syndicales d’Air France, le 22 octobre (jour du prochain CCE), à) 13H devant l’Assemblée Nationale.
Nous sommes tous des Air France !

Paris, le 14 octobre 2015

UNION DEPARTEMENTALE CGT PARIS

Lien sur fichier en PDF :