SYNDICAT CGT DE LA PETITE ENFANCE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS
Bourse du Travail - 2e étage - Bureau 208 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 08
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt-pe@hotmail.fr
Actualités par années :

POUR UNE RENTREE DE LUTTES SOCIALES

Lundi, 4 Septembre, 2017 - 16
PETITE ENFANCE EN GREVE ET EN LUTTE LE 12 SEPTEMBRE

SYNDICAT CGT DE LA PETITE ENFANCE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS

CASSE DU CODE DU TRAVAIL ATTAQUES CONTRE LES FONCTIONNAIRES

 


Comme promis lors de son élection, le président s’attaque de nouveau au Code du travail. Bien qu’il ait largement par- ticipé à la “Loi travail”, Macron veut finir la besogne enta- mée par Hollande-Valls avec une nouvelle loi qui devrait aggraver les mesures contenues dans la “Loi El Khomri”.


C’est ainsi qu’à grands coups d’ordonnances, il faudrait assister à la fin des acquis sociaux qui protégeaient  les  salariés  des  abus  patronaux  ?  La CGT s’y refuse et appelle à une mobilisation d’ampleur !
D’ores et déjà, la CGT Petite Enfance mobilise pour la journée de grève interprofessionnelle du 12 septembre prochain.

Préparons une rentrée de lutte !


La Loi Travail 2, dite XXL, est dans la continuité et l’aggravation de la loi El Khomri. Une attaque massive contre le monde du travail :

  • - Remise en cause du CDI (instauration d’un CDI de projet)
  • - Facilités de licenciement et plafonnement des sommes dues en condamnations aux Prud’hommes
  • - Renforcement des accords d’entreprise au détriment des conventions collectives et du Code du Travail
  • - Fusion des institutions représentatives du personnel (moins de représentants syndicaux, moins de droits)

La CGT n'accepte pas de tels reculs sociaux, d’une ampleur historique. Le gouvernement promet en outre de s’attaquer aux retraites. Il est temps que les salarié(e)s expriment leur colère et leur refus des attaques incessantes des capitalistes et actionnaires, qui s’enrichissent sur notre dos.


Les fonctionnaires ne sont pas épargnés, avec une série d’annonces :

  •  Gel du point d’indice
  •  Suppression de 120 000 postes dans la Fonction Publique
  •  Instauration du jour de carence (non paie- ment du premier jour d’arrêt maladie)
  •  Suppression du jour des mères de famille


La CGT petite enfance combat ces attaques et, avec le personnel, revendique :

  • Retrait de la Loi Travail, annulation du projet de Loi Travail XXL
  • Maintien du jour des femmes mères de famille, extension aux  pères
  • Intégralité des congés l’année du départ en retraite
  • Annulation des 48h pour se porter gréviste
  • Recrutement de personnel, afin que tous les postes d’ATEPE, d’APS, d’EJE, de responsable, de psychologue, de médecin, de psychomotricien, de puériculteur soient pourvus. Et des remplacements dignes de ce nom, des conditions de travail compatibles avec nos projets et notre exigence de qualité dans l’accueil des familles et des enfants
  • Application du décret qui impose à l’employeur 4h de temps infirmier par tranche de 10 enfants dans les établissements
  • Une mobilité choisie, un parcours de formation qui ne soit pas au rabais, une notation, un avancement et des primes liés à l’ancienneté (la prime au mérite, c’est à la tête du client)
  • Un service public, ouvert à tous,  sans condition de saison, et dans le strict respect des normes d’encadrement
  • Une augmentation du point d’indice, avec rattrapage depuis 2005
  • Des instances syndicales pour défendre nos droits

C’est pourquoi la CGT petite enfance appelle à se mobiliser cet été avec les agents, contre les arbitrages de la Mairie de Paris, en lien avec les ordonnances que le gouvernement MACRON/ PHILIPPE s’apprête à prendre pour renforcer la loi EL KHOMRI contre les salarié(e)s du privé et du public.

Des riches de plus en plus riches!!!

Les plus riches sont bien de plus en plus riches : le montant total des 500 plus grandes fortunes de France est en augmentation quasi constante depuis 1996, tout comme celui du "top 10" des milliardaires.
Cela va donc du "modeste" patron d'Iliad (Free) Xavier Niel, qui a accumulé 9,4 milliards €, à Bernard Arnault (46,9 milliards tout de même!), qui repasse devant son éternelle rivale Liliane Bettencourt (avec 35,8 milliards).
Le système capitaliste est profondément injuste ! Et les projets de loi de Macron aggraveront cette situation. C’est un véritable vol des classes laborieuses, qui  elles, voient leur pouvoir d’achat diminuer continuellement, avec une misère et un chômage de masse qui s’envolent. Toutes les raisons de se mobiliser et de reprendre notre dû, pour un meilleur partage des richesses !
Sources : Challenges juin 2017


La CGT petite enfance appelle l’ensemble des agents de la DFPE à se mettre en grève et à descendre dans la rue le 12 septembre 2017, à l’appel de la Fédération CGT Fonction  Publique pour une journée interprofessionnelle de  luttes,  pour défendre nos droits, nos emplois, notre avenir et celui de nos enfants.

 

LA CGT INFORME ET DECRYPTE LA LOI TRAVAIL XXL :

Pour tout savoir sur le projet de Loi Travail XXL, lire le dossier spécial réalisé par la CGT sur son site internet : http://cgt.fr/-Loi-Travail-XXL-.html

Lien sur fichier en PDF :