SYNDICAT CGT DE LA PETITE ENFANCE DES SERVICES PUBLICS PARISIENS
Bourse du Travail - 2e étage - Bureau 208 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris.
Tel : 01 44 52 77 08
Fax : 01 44 52 77 29
Adresse Mail : cgt-pe@hotmail.fr
Actualités par années :

DFPE : encore un effort !

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Vendredi, 13 Novembre, 2015 - 09
Compte-rendu de la réunion du 03 novembre 2015

COMPTE-RENDU DE LA REUNION
du Mercredi 3 Novembre 2015

La Ville vient d'annoncer sa volonté de créer 110 postes supplémentaires d’auxiliaires de puériculture en 2016 pour des remplacements d’absences longues.

La Ville veut aussi recruter 50 agents contractuels de janvier à avril 2016 pour le remplacement des absences courtes.

Concernant l'amélioration du pôle de remplacement, pas de proposition de la Ville. La discussion se poursuit. L'Intersyndicale continue à demander la revalorisation de la prime et son extension à tous les personnels remplaçants (dans ou hors Pôle).

Si la création de 110 postes supplémentaires est une avancée (à mettre au crédit de la mobilisation des personnels), pour l'Intersyndicale le compte n'y est pas.

L'intersyndicale revendique la création d'un à deux postes par établissement pour soulager durablement les équipes.

De plus, l'introduction de personnels précaires dans les établissements d'accueil n'est pas acceptable.

Mme Hidalgo, encore un (substantiel) effort !

Il faut embaucher massivement du personnel statutaire !

Enfin, l'intersyndicale s'inquiète du développement d'expérimentations en cours ou en projet sans information ni discussion avec les syndicats.

« Petites compagnies » (accueil d'âges mélangés), Semaine de 4 jours (une journée obligatoire de JRTT par semaine, une heure de travail supplémentaire par jour et une pause de midi réduite à 45mn),…. Ces projets proposés en lieu et place d’augmentation des effectifs, visent  à maintenir  l'accueil des enfants en dépit du manque chronique de personnel.

Les prochaines étapes des décisions de la Ville sont désormais le CT central du 25 novembre et le Conseil de Paris à la mi-décembre.

Comme elle s'y était engagée, l'intersyndicale doit désormais faire le point sur les suites à donner à la mobilisation du printemps dernier et à ces propositions.

L'intersyndicale CGT, UNSA, CFTC, FO, SUPAP-FSU, UCP.

Le lundi 9 novembre.

Lien sur fichier en PDF :