RESTONS MOBILISÉS !

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Jeudi, 25 Février, 2016 - 10
Restons mobilisés !

Le Président de la République et son 1er Ministre ont décidé de remanier le gouvernement, au Ministère de la Fonction Publique Marylise LEBRANCHU est remplacée par Annick GIRARDIN.

Alors que devait s’ouvrir des négociations sur l’augmentation de la valeur du Point d’Indice au cours du mois de février, à l’heure où nous écrivons ce tract (14/02/16 à 21h30), nous n’avons toujours aucune date de rencontre. Ce remaniement va t’il permettre au gouvernement de repousser aux calandres grecques les négociations ?

Pour la CGT, ceci n’est pas possible, voici 6 ans que la valeur du point d’indice est gelée, que le pouvoir d’achat des fonctionnaires est au plus bas. La négociation doit être ouverte, des milliers de fonctionnaires en France ont fait grève et manifesté le 26 janvier 2016.

La CGT appelle les Fonctionnaires a resté vigilants dans les jours qui viennent, car elle appellera à la mobilisation le jour de l’ouverture des négociations.

Dans l’attente, une date de mobilisation est connue : le 8 mars 2016 un rassemblement est prévu, devant le siège du MEDEF, dans le cadre de la journée Internationale des Droits des Femmes… Nous reviendrons sur cette action dans un prochain tract.

Le 9 février 2016, un CT DPE devait avoir lieu, les Elus CGT au CT DPE, ont refusé de siéger car ils n’avaient aucune réponse aux questions qu’ils posaient au sujet d’une réorganisation de service à la DPE.

Le CT DPE  a été repoussé au 19 février 2016, avec la promesse du Président, que la CGT aurait les réponses à ses questions posées.

Le 10 février 2016, les Syndicats CGT des Egouts, des EVSPC (Fossoyeurs), du Nettoiement ont été reçus par la DRH en présence de la DPE. Cette réunion été prévue grâce à la grève du 26 janvier 2016, la CGT a rappelé que les Personnels (Eboueurs, Egoutiers, Fossoyeurs) et leurs encadrants (TSON/A/F) ont été largement mobilisés, que la ville de Paris court un risque si elle essaye de faire pourrir la situation.

La DRH a spécifié que les revendications que portent la CGT sont prises au sérieux, qu’elles sont à l’étude, mais que certains textes de PPCR ne sont pas encore connus !!!

La CGT Nettoiement, Egouts, EVSPC ont rappelé que PPCR ne doit pas être appliqué aux personnels que nous représentons, la Maire de Paris a les moyens de donner satisfactions à nos revendications.

La DRH va nous proposer dans les prochains jours un calendrier de réunion. Nos Syndicats CGT n’hésiteront pas à donner les moyens aux personnels de pouvoir se faire entendre si la Mairie de Paris venait à ne pas tenir ses engagements et ne pas satisfaire les besoins des agents.

Toujours le 10 février 2016, les Syndicats CGT des Egouts, de TAM DPE, du Nettoiement avec l’Union Départementale CGT Paris étaient reçu (à leur demande) par les Maires Adjoints chargés des Personnels et de la Propreté et de l’Assainissement respectivement Emmanuel GREGOIRE et Mao PENINOU, ils étaient accompagnés par des membres du Secrétariat Général et du Cabinet de la Maire de Paris ainsi que de la DPE.

Au cours de cette réunion, nous avons pu échanger sur nos craintes et celles des personnels au sujet de la mise en place de la Métropole Grand Paris, de la fusion du département et de la commune de Paris.

Les Elus ont promis que rien ne changera pour les personnels ni sur leur statut, ni sur leur périmètre d’intervention, pour un court terme !!!

Nous reviendrons plus longuement sur cette réunion, mais la CGT, au vu de ce qui se passe dans l’ensemble des Métropoles mises en place, ne fait aucune confiance et reste très vigilante.

Le 12 février 2016, le Syndicat CGT des Egouts a invité le Syndicat CGT du Nettoiement, avec les Secrétaires Généraux de la CGT Philippe MARTINEZ, de la Fédération Services Publics Baptiste TALBOT, de l’UD CGT Paris Patrick PICARD, de la Métropole Aix – Marseille – Provence Sébastien CARAVERO, le responsable Fédéral CGT de la Filière Assainissement Didier DUMONT et un représentant de la CGIL (CGT Italie).

Au cours de cette journée, cette délégation a visité les égouts et a pu se rendre compte des conditions de travail pénibles et insalubres pour les personnels. Ensuite, elle a eu un échange avec les Maires Adjoints Chargés des Personnels Emmanuel GREGOIRE et de la Propreté et de l’Assainissement Mao PENINOU. A la suite de cette rencontre, un débat a eu lieu avec les personnels. Sur l’ensemble de cette journée, un prochain tract y reviendra plus longuement.

Le Syndicat CGT du Nettoiement, vous informe, que le Maire Adjoint Chargé de la Propreté, de l’Eau et de l’Assainissement Mao PENINOU présente en communication le Plan de Renforcement de la Propreté au Conseil de Paris des 15 et 16 février 2016. Nous avons averti le Maire Adjoint que rien ne pouvait se mettre en place sans passage en Comité Technique et/ou en Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail.

Le Syndicat CGT du Nettoiement reste vigilant et demande aux personnels de faire de même, rien a été voté, n’acceptez pas de modification de travail, d’horaire… Sans avoir vérifié que cela a été passé en CT et/ou en CHSCT.

La modernisation du Service Public, le renforcement du Service Public doit passer par de l’emploi, de la formation, la reconnaissance des qualifications, du matériel, des reclassements indiciaires, l’amélioration des déroulements de carrière…

Lien sur fichier en PDF :