02 décembre 2015 : Journée nationale d’actions interprofessionnelles

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Lundi, 30 Novembre, 2015 - 09
02 décembre 2015 ACTIONS

Toutes et tous dans l’action mercredi 2 décembre 2015

Des milliers de salariés sont menacés de perdre leur emploi, à l’exemple des personnels  d’Air France. La violence patronale avec une complaisance gouvernementale, suscite colère et indignation qui se traduisent par des actions collectives mobilisant les salariés. C’est dans ce contexte que les provocations patronales se multiplient afin de stigmatiser l’action syndicale !

Ainsi, 16 salarié-es d’Air France sont trainés devant le Tribunal de Bobigny le 2 décembre !

Leur faute ? Avoir manifesté leur refus de perdre leur emploi !

C’est inacceptable ! La CGT appelle, ce jour-là, les salarié-es à se mobiliser partout en France pour défendre :

  • L’emploi
  • La retraire à 60 ans à taux plein
  • Les Libertés Syndicales
  • Les salaires, les pensions et les minimas sociaux
  • La reconnaissance des métiers pénibles
  • Le développement industriel et des services publics

Partout en France, mobilisons-nous pour dénoncer la politique libérale du patronat et du gouvernement qui remet en cause les droits des salariés au travers :

  • La casse du Code du Travail

  • La criminalisation de l’action syndicale

Cette journée, après les mobilisations du 23 septembre et du 8 octobre, est l’occasion de poursuivre la construction d’un rapport de force avec les salariés pour imposer une autre politique sociale, favorisant l’investissement humain pour le développement d’une société du plein emploi, respectueuse des Femmes et des Hommes et de l’environnement !

Ca dépend de nous !
Ensemble, Construisons notre avenir !

Le Syndicat CGT du Nettoiement appelle tous les Eboueurs et TSON à faire grève le 2 décembre 2015 et à participer massivement au rassemblement à 12h00 devant le Tribunal de grande instance de Bobigny 173, Avenue Paul Vaillant Couturier 93008 BOBIGNY Tramway TI ou bus 134. Arrêt : " Bobigny Pablo Picasso "

Madame la Ministre,

Réuni les 17 et 18 novembre, le Comité Confédéral National de la CGT a débattu de la situation revendicative marquée par la tragédie du 13 novembre et ses conséquences.

Le CCN a adopté un texte par lequel la CGT «  témoigne son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par la tragédie du vendredi 13 novembre  » et salue « à nouveau la mobilisation extraordinaire de l’ensemble des agents des services et entreprises publiques  ».

« La CGT réaffirme ses valeurs de paix et de fraternité dans son combat pour le progrès social, la démocratie, la liberté, la laïcité, nécessaires au bien-vivre ensemble. Elle s’insurge contre l’invitation du Front national à l’Élysée. Elle refuse toute stigmatisation des étrangers et amalgame entre immigration et terrorisme.

Aujourd’hui, la CGT prend note que le Président annonce dans son discours, ne plus considérer le pacte de stabilité comme un horizon indépassable. Elle exige donc un pacte de progrès, de démocratie sociale, d’éducation, de sécurité et de paix pour toutes les populations.

Nous sommes favorables à un renforcement de la sécurité et des libertés des citoyens. Il ne faut pas confondre des moyens et des effectifs de police et gendarmerie supplémentaires avec une restriction des libertés individuelles et collectives. De même, combattre, écarter les formes de radicalisation passe avant tout par le respect des droits fondamentaux d’accès à l’éducation, à la culture, à la santé et à l’emploi. »(…)


La CGT « refuse que l’expression revendicative et le mouvement social soient muselés. Cette situation douloureuse touche la conscience de chacun des citoyens, mais c’est bien le combat pour la justice sociale qui fera reculer les guerres, le terrorisme, le fondamentalisme, la xénophobie, le racisme, l’obscurantisme et la régression.

Plus que jamais, la CGT appelle les salariés à refuser les reculs sociaux et se mobiliser pour les salaires, l’emploi, la réduction du temps de travail et l’amélioration des conditions de travail, la protection sociale, les libertés syndicales. »(…)

« Après le temps du recueillement, les rendez-vous revendicatifs et mobilisations programmés doivent avoir lieu en travaillant des modalités permettant d’assurer la sécurité des salariés. Pas plus qu’il n’y a de trêve dans les attaques contre le monde du travail, il n’y aura de trêve dans l’action syndicale pour le progrès social.

Notamment, le 2 décembre où la CGT appelle à une journée nationale d’action organisée en territoire, ayant pour thème « NON à la violence sociale, OUI à l’efficacité économique, sociale et environnementale  ».

Cette date correspond notamment à une échéance judiciaire pour nos camarades d’Air France poursuivis dans le cadre de l’exercice de leurs libertés syndicales.

Dans ce cadre, la Fédération CGT des Services a décidé de mettre à la disposition des personnels de son champ un préavis de grève national leur permettant de prendre part aux initiatives de mobilisation organisées en territoire.

La Fédération CGT des Services publics dépose donc un préavis de grève de 0 à 24 h pour la journée du mercredi 2 décembre 2015, préavis couvrant l’ensemble des personnels de son champ de syndicalisation.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos sincères salutations. Pour la Fédération des Services publics, Baptiste TALBOT, Secrétaire général

Préavis de grève adressé le 24 novembre 2015 à Madame Marylise LEBRANCHU Ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique 80, rue de Lille 75007 Paris

Lien sur fichier en PDF :