Appel à la mobilisation de tous les Eboueurs et TSON à partir du 17/11

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Samedi, 25 Octobre, 2014 - 19
Appel Mobilisation 17 11

Le 16 octobre 2014, les Eboueurs et TSON ont été très nombreux à se mobiliser dans le cadre de la journée d’action nationale interprofessionnelle proposée par la CGT et dans le cadre du préavis de grève spécifique déposé par le Syndicat CGT du Nettoiement (1117 Eboueurs en grève soit 40 % et 105 TSON en grève soit 25 %).

Le Syndicat CGT du Nettoiement les remercie pour leur confiance. Mais apparemment cela n’est pas suffisant aux yeux de la Maire de Paris pour satisfaire nos revendications.

Le Syndicat CGT du Nettoiement ne peut laisser faire, il en appelle donc à l’unité la plus large de tous les Eboueurs et TSON pour l’amélioration de leurs conditions de travail, de leurs conditions de vie et cela passe par : leur respect, des effectifs supplémentaires, des reclassements indiciaires et déroulements de carrières améliorés avec des ratios à 100 %... (Voir revendications dans notre préavis de grève.)

Le Syndicat CGT du Nettoiement appelle toutes les Organisations Syndicales à s’unir sur les revendications que nous portons et à nous rejoindre dans la lutte et la mobilisation de toutes et tous pour satisfaire les revendications des Eboueurs et TSON.

Le Syndicat CGT du Nettoiement appelle tous les Eboueurs et TSON à se mobiliser fortement par la grève et dans les actions qui seront mises en place à partir du lundi 17 novembre 2014, 1er jour du Conseil de Paris.

Pour cela le syndicat CGT du Nettoiement dépose dès aujourd’hui le préavis de grève suivant :

Madame la Maire de Paris,

Madame la Maire de Paris, le Syndicat CGT du Nettoiement ne peut que constater qu’au-delà de vos déclarations (en tant que candidate et maintenant en temps qu’élue) sur vos priorités, plus particulièrement sur la Propreté de Paris, vous ne respectez ni notre Organisation Syndicale ni les personnels que nous représentons.

En effet, 2 courriers : le 1er envoyé le 31 mars 2014 vous demandant une audience sur l’ensemble de nos revendications, le 2ème le 10 septembre 2014 sur les atteintes graves au droit à Congés de formation Syndicale. Ces 2 courriers sont restés lettres mortes !!!

Nous sommes intervenus, à plusieurs reprises, auprès de notre Direction, lors du CTP Spécial de la Propreté du 10 juillet 2014, lors de notre audience avec le Maire adjoint chargé, entre autres, de la Propreté : sur le Droit de grève, aucune réponse et une remise en cause de ce droit constitutionnel à la DPE.

Notre dernier préavis de grève pour le 16 octobre 2014, déposé le 25 septembre 2014, n’a fait l’objet d’aucune rencontre avec l’exécutif comme l’indique la loi !!!

Dans les médias de tous les jours, nous apprenons, le montage d’une « brigade verte » qui, d’après certaines sources, serait déjà ficelée ! La remise en cause de certaines primes par le biais de réorganisations du travail comme l’embauche à 7h00 au lieu de 6h00 actuellement…

Tout cela est, à notre sens, un manque de respect des personnels (Eboueurs et TSON), un manque de respect de notre Organisation Syndicale qui représente 60 % des Eboueurs et TSON aux dernières élections professionnelles de 2008, un manque de respect pour les 40 % d’Eboueurs et 25 % de TSON en grève le 16 octobre dernier…

Nous ne pouvons que dénoncer publiquement cette situation et nous sommes dans l’obligation de déposer ce jour par la présente un préavis de grève spécifique, pour les agents cités en objet, pour le lundi 17 novembre 2014 à 00h00 pouvant aller de 55 minutes à 24h00 reconductible et indéterminé.

Le Syndicat CGT du Nettoiement dépose ce préavis de grève sur les revendications suivantes :

• Contre la remise en cause du droit de grève et du droit à Congés de Formation Syndicale
• Pour un ratio Promus/Promouvables à 100 % pour tous (Eboueurs et TSO).
• Pour la suppression de l’examen professionnel pour passer de grade à grade dans le corps de TSO et passage à l’ancienneté.
• Pour le passage en catégorie A des TSO.
• Pour le passage au grade d’Eboueur Principal dès le 4ème échelon d’Eboueur avec 4 ans d’ancienneté.
• Pour le passage au grade d’Eboueur Principal de Classe Supérieure dès le 5ème échelon du Principalat sans condition d’acienneté.
• Augmentation du nombre d’Eboueur dans le passage aux choix dans le corps de TSON (1 pour 2 au lieu de 2 pour 5).
• Reclassement indiciaire pour tous les Eboueurs avec des Points d’Indices supplémentaires à tous les échelons.
• Intégration des primes dans le traitement budgétaire pour améliorer le niveau de pension à la retraite.
• Reconnaissance de la qualification des Eboueurs Conducteurs de Petits Engins, avec l’augmentation de l’heure de conduite et son maintien pendant les Congés Annuels, les Accidents du Travail, les Maladies Professionnelles, Congés longue maladie et longue durée.
• Relévement des plafonds d’IAT, le 13ème mois, la prise en charge des frais de transports et de la complémentaire santé à 100 % par l’employeur…
• La fin de la remise en cause de la retraite à 57 ans et de la catégorie active.
• L’amélioration des conditions de travail passant par des visites médicales préventives renforcées tous les ans, par une réduction du temps de travail….
• Des tickets restaurants pour tous ceux qui ne peuvent profiter des restaurants collectifs.
• La création de 700 postes d’Eboueurs et de 150 TSON.
• La remunicipalisation totale de toutes les missions confiées aux entreprises privées, plan garage…

Il est donc urgent, dans le cadre de ce préavis, que l’exécutif municipal nous reçoive, les agents décideront des suites à donner, notre Organisation Syndicale met à leur disposition tous les moyens dont elle dispose, dont celui du préavis de grève.

Ce préavis de grève vous oblige, comme la loi l’indique, à nous recevoir, nous sommes prêts à nous y rendre et compte tenu de l’importance des sujets traités, de l’impatience et de la mobilisation des agents, nous vous y attendons Madame la Maire de Paris.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Maire de Paris, l’assurance notre parfaite considération.

Pour le Syndicat CGT du Nettoiement
Le Secrétaire Général

Régis VIECELI

Au-delà des élections professionnelles qui se dérouleront le 4 décembre 2014 (et par correspondance à partir du 17 novembre 2014) le Syndicat CGT du Nettoiement ne fait aucune pause dans la lutte pour défendre l’ensemble des revendications des Eboueurs et TSON. Car, nous savons trop que l’attente c’est la progression des sales coups qui vont pleuvoir dès janvier 2015 avec un budget de la ville de Paris amputé de 430 Millions d’euros ! Restons attentifs et mobilisons-nous…

NE LAISSONS PAS FAIRE LUTTONS TOUS ENSEMBLE

Lien sur fichier en PDF :