Syndicat CGT des Personnels du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris
23 - 25 rue Bobillot 75013 Paris.
Tel : 01 53 80 97 60
Fax : 01 53 62 94 25
Actualités par années :

L'agence de notation FITCH maintient la note « AA+ » de la Ville de Paris

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Mardi, 22 Juillet, 2014 - 15
Information CASVP

...Les salariés de la Ville et du CASVP dans le viseur !

Par communiqué de presse en date 18/07/2014, la maire de Paris nous annonce la « bonne nouvelle »...

L’agence de notation Fitch a annoncé, vendredi, qu’elle maintient la note « AA+ » de la Ville de Paris. Elle confirme ainsi la solidité financière et la qualité de la gestion de la collectivité.

La Ville de Paris conserve sa note « AA+ » auprès de l’agence de notation Fitch, signe de sa solidité financière et de la qualité de sa gestion, et prend acte de l’évolution de la perspective qui l’accompagne, qui passe de « stable » à « négative ».

L’opinion de Fitch sur cette dernière tient à des facteurs exogènes à la Ville de Paris, comme l’annonce d’une baisse amplifiée des dotations de l’Etat versées aux collectivités territoriales, la poursuite de la montée en charge des dépenses de péréquation et la rigidité des dépenses sociales dont la prise en charge est obligatoire.

L’agence prend note que la Ville ne souhaite pas mobiliser le levier de la fiscalité locale directe et qu’elle devra par conséquent répondre à la situation notamment par des réformes structurelles, visant à maîtriser davantage les dépenses de fonctionnement. Fitch considère enfin que « la haute qualité de son cadre de gestion financière soutient la capacité de la ville de Paris à mettre en oeuvre sa stratégie financière ». La flexibilité des recettes est soulignée et « atténue les risques que
représentent la réduction des dotations de l’Etat et la rigidité de nombreuses dépenses ».

La Ville de Paris continue en tout état de cause à bénéficier de la faveur des investisseurs : les conditions d’emprunt offertes à la collectivité n’ont jamais été aussi attractives. Son taux de financement moyen depuis le début de l’année est de 2,18%
contre 2,95% en 2013, représentant une économie de frais financiers pour le contribuable parisien de 42 M€ sur la durée de vie des emprunts.

Conséquences :

La CGT a retenu que l'agence prend note que la Ville ne souhaite pas mobiliser le levier de la fiscalité locale directe et qu’elle devra par conséquent répondre à la situation notamment par des réformes structurelles, visant à maîtriser davantage les dépenses de fonctionnement.

Tout le monde aura compris que dans un contexte où l'état réduit ses subventions et où la mairie de Paris refuse d'augmenter la fiscalité locale, les réformes structurelles vont se faire sur le dos des agents, au détriment de l'emploi, des conditions de travail, des acquis sociaux et du service public rendu à l'usager.

Qui sont les agences de notation ?

Les agences de notation sont des établissements privés au service des marchés financiers et particulièrement des spéculateurs.

Leur mission principale consiste à rassurer les capitaux financiers et notamment les spéculateurs, appelés abusivement « investisseurs », que les emprunteurs potentiels (entreprises, banques, Etats, collectivités) sont en mesure de rembourser leur dette. Pour cela, elles donnent des notes aux
emprunteurs.

Ces agences de notation n’ont pas plus de légitimité que celles que leur donnent leurs clients.

Remise en cause des acquis sociaux

Dans une nouvelle phase de remise en cause des acquis sociaux au service de ceux qui détiennent le capital ce sont les agences de notation qui jouent ce rôle.

L'agence Fitch demande ainsi à la Ville de Paris de tailler dans la masse salariale et de réduire les acquis des personnels.

A nous, tous ensemble, de refuser ce diktat.

Lien sur fichier en PDF :