Syndicat CGT des Personnels Administratifs, de la Culture et de Service de la ville de Paris.
Vous pouvez contacter les militant.e.s de notre syndicat lors des permanences que nous proposons le lundi matin et le jeudi après-midi à la Bourse du Travail 4 étage - Bureau 403 3, rue du Château d'eau - 75010 Paris
Tel : 01 44 52 77 20
Fax : 01 44 52 77 20
Adresse Mail : contact@cgt-pacs.fr
Actualités par années :

Grève des ALG du 25 novembre

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /homepages/34/d169115105/htdocs/us_2013/includes/menu.inc).
Dimanche, 30 Novembre, 2014 - 15
Grève des ALG du 25 novembre

Pour le retrait total du projet des nouveaux rythmes de travail !

Mardi 25 novembre, les Agents de Logistique Générale des mairies d’arrondissement étaient en grève contre le projet de modification de leurs rythmes de travail. L’objectif de cette réforme est d’imposer aux ALG de s'adapter aux besoins des mairies et ce, au détriment de leurs conditions de travail, de l’organisation des équipes et de leurs vies personnelles
Cela permettra au passage à la Ville de faire des économies sur les heures supplémentaires payées aux ALG.

Le Comité Technique Paritaire de la DDCT devait se réunir dans l’après-midi,  l’administration voulait faire passer le projet.

Une cinquantaine d’agents se sont réunis sur le parvis de l’Hôtel de Ville pour montrer leur refus de ce nouveau projet que la Ville veut leur imposer.

Des agents des mairies qui subissent déjà le nouveau dispositif  étaient présents alors que la direction se vante que tous les agents sont d’accord avec ce projet.

Les syndicats ont également boycotté la réunion du CTP prévue car il est clair que la Ville tente d’imposer un projet dont personne ne veut : depuis un an que le projet a été refusé la DDCT n’a rien fait et s'est contentée simplement de proposer à nouveau le même projet qui consiste à demander  encore à ceux qui triment de s’adapter aux besoins des élus et de la Ville.

Le rassemblement a également permis de discuter collectivement de la suite, car il est clair que même si le CTP ne s’est pas tenu, la Ville va le convoquer à nouveau rapidement pour faire passer son projet.

C’est pourquoi il faudra se mobiliser pour le retrait total du projet y compris dans les mairies pilotes car c’est sur ces exemples (qui ne concernent en réalité qu’environ 20 agents) que la Mairie de Paris s’appuie pour imposer à tous les agents les nouveaux rythmes.

Le combat des ALG continue mais ce combat n’est en réalité pas uniquement celui des ALG.

Cette réforme ne fait que préparer le terrain pour imposer à tous les agents des mairies l’élargissement des horaires d’ouverture sans embaucher.Cela aura les mêmes conséquences que pour les ALG : une obligation de s’adapter aux besoins de la mairie au détriment de nos vies, des équipes réduites sur des plages beaucoup plus grandes donc plus de travail pour chacun, des plannings impossibles vu les manques d’effectifs et en cas d’absence, de congés des collègues seuls pour faire tourner le service.

Lien sur fichier en PDF :